Craquer pour son ou sa meilleur(e) ami(e), bonne ou mauvaise idée ?

Bonne idée : une histoire d’amour fondée sur des bases solides

Entamer une relation amoureuse avec sa ou son meilleur(e) ami(e) peut être une excellente idée. En effet, on se connaît déjà et si une belle amitié existe, c’est que l’entente doit être parfaite ou presque.

Avec une ou un meilleur(e) ami(e), on partage de nombreuses expériences au quotidien, mais pas seulement. On peut aussi raconter tous ses petits secrets, parler de son passé, de ses difficultés, de ses rêves… Du coup, lorsque les sentiments changent et se transforment en amour, on est certain de très bien se connaître. Cette histoire d’amour est donc construite sur des bases solides. Il y a donc peu de chances d’être déçu par l’autre.

Ces différents avantages permettent de construire un couple solide et une histoire qui durera certainement longtemps. 

Mauvaise idée : perdre sa ou son meilleur(e) ami(e)

Mais lorsqu’une belle amitié se transforme en histoire d’amour, il y a aussi des risques. En effet, si les sentiments ne sont pas profonds, alors la passion disparaîtra rapidement et il ne restera plus rien… ni amitié ni amour ! Et si le couple vient à se séparer, il y a peu de chance que l’amitié survive à la rupture.

Entamer une relation amoureuse avec sa ou son meilleur(e) ami(e) est donc risqué, car il est possible de tout perdre. Il est essentiel de prendre cette décision après mûres réflexions, sans précipitation et en s’assurant que les sentiments amoureux sont réels, stables et sincères.

Il est, en effet, dommage d’échanger une belle histoire d’amitié contre une histoire d’amour ratée. À vous de faire votre choix après avoir pris le temps d’y penser et de sonder vos sentiments.

Et si vous avez un doute et que vous ne savez pas quoi faire, alors, n’hésitez pas à consulter les voyants de Katleen Voyance. Ils pourront vous aider à prendre la bonne décision pour savoir si vous devez vous lancer dans une histoire d’amour avec votre meilleur(e) ami(e).

Donnez votre avis !

Si vous souhaitez réagir à cet article, remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "Envoyer".

Commentaires